Le professeur commence le cours en demandant à un ou plusieurs élèves de lui servir de partenaire. L'attaquant est Uké, alors que le professeur joue le rôle de Tori (celui qui se défend). Ne craignez rien, le professeur demande aux participants les plus expérimentés de servir d'Uké.

Quand le professeur montre une technique, vous devez rester assis en seiza en suivant les explications. Après l’explication, saluez le professeur puis saluez un partenaire pour commencer à travailler. Vos partenaires vous aident à vous améliorer; ne pas les respecter est contraire à l'esprit de l'aïkido. L'aïkido exclut toute notion de compétition: vous ne combattez pas votre partenaire, vous pratiquez ensemble pour vous améliorer mutuellement. Ainsi, aider son partenaire, c'est s'aider soi-même.

Au début et à la fin de chaque exercice, les étudiants se saluent mutuellement (en seiza), éliminant ainsi toute trace d'agressivité. Les étudiants avancés sont pour vous des aides précieuses, indépendamment de leur âge, de leur sexe ou de leur statut social.

L'élève avancé se doit de rester humble et sincère dans son attitude et dans sa conduite ; il s'efforcera d'être un exemple pour les débutants.

Si pendant le cours, le professeur vous fait une remarque, saluez-le en seiza afin de lui montrer votre appréciation. N'interpelez pas votre professeur, mais allez à sa rencontre, saluez- le et posez lui votre question.

En aïkido, on utilise quelques armes: le bokken (sabre de bois), le jo (bâton), le tanto (couteau en bois). Lorsque vous les utilisez, ils deviennent un prolongement de vous-même et vous permettent d'améliorer votre aïkido. Respectez-les ! Avant et après l'utilisation d'une de ces armes, saluez le Kamiza en la tenant avec les deux mains à la hauteur des yeux, la lame tournée vers vous et la pointe vers la gauche (pour le bokken et le tanto), évitez de les lancer, de les piétiner ou de les enjamber.